Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La revue d'Istyar

La revue d'Istyar

Juste un blog dans lequel je traiterai de mes deux passions: le cinéma et les séries télévisées.

Bilan de la Saison 7 de The Walking Dead (sans SPOIL)

The Walking Dead, Saison 7 diffusée sur AMC depuis le 23 octobre 2016

The Walking Dead, Saison 7 diffusée sur AMC depuis le 23 octobre 2016

Après une fin de saison 6 plus que frustrante, la série The Walking Dead est réapparue sur nos écrans le 23 octobre dernier, pour une saison 7 qui était, on s'en souvient, des plus attendues et des plus prometteuse. A-t-elle bien tenu ses promesses ?

ATTENTION !! Si vous n'avez pas vu les précédentes saisons de The Walking Dead, passez votre chemin !

J'aime bien donner un adjectif à propos de tout ce que je regarde, et pour cette saison 7, le premier qui me vient à l'esprit est « chiant ». Mon dieu que cette saison fut longue ! Petit récapitulatif (promis sans spoiler sur cette saison) des épisodes :

Après le final de la saison 6, une seule question agitait tout internet : qui est tombé sous les coups de Lucille ? La réponse à cette question nous a rapidement (et horriblement) été donnée dès le premier épisode de la nouvelle saison, qui est d'ailleurs l'un des meilleur de la série. Tout en tension, tout en violence, la vérité éclate, et marque un tournant décisif dans la série. Et après ? Et bien après, rien. Genre « vraiment rien » pendant six épisodes qui, même s'ils sont intéressants et nous permettent de découvrir de nouveaux personnages et d'en apprendre plus sur les anciens, auraient pu tenir en seulement deux épisodes tellement ils étaient étirés au maximum pour tenir 40 minutes sur une intrigue qui tiendrait en seulement 10. Mais rassurez vous chers spectateurs en décrochage, AMC a tout prévu, avec un winter-final qui relance l'action marque un nouveau tournant dans l'intrigue. Bon, sortons nos calculatrices, nous avons donc deux épisodes intéressants, plus six pouvant tenir dans deux épisodes de 40-45 minutes, cela nous donne huit épisodes qui auraient pu tenir en quatre pour ce début de saison ! Pour la deuxième partie, c'est exactement la même chose : un retour intéressant, puis six épisodes chiants (même si plus intéressants que ceux de la première partie) pour finir avec un season-final de qualité, avec de nombreux twists et qui vous met encore l'eau à la bouche pour la saison prochaine. Soit quatre bons épisodes sur seize. Mes chers compatriotes, on cherche encore à vous plumer !

Il va vite falloir qu'AMC comprenne que jouer comme ça avec les spectateurs, en les endormant pour ensuite relancer l'action avant que les audiences ne partent en chute-libre, c'est un jeu risqué, surtout lorsque l'on compte aller jusqu'à une saison 15, et que cela fait 2 saisons très inégales déjà. Vous tenez une pépite les mecs, une série de très bonne qualité, mais si c'est pour étirer les épisodes afin d'atteindre un nombre de saisons énorme, c'est-à-dire privilégier la quantité à la qualité, et bien désolé, mais vous allez vous brûler les ailes ! Les audiences ont d'ailleurs bien diminuer déjà…

Mais bon, cette saison à tout de même une qualité : ses acteurs. Que se soit Jeffrey Dean Morgan dans son interprétation qui est juste excellente de Negan, ou encore Andrew Lincoln, qui nous a prouvé qu'il savait faire de splendides bulles de morve (ok, je suis mauvaise langue) avec son personnage de Rick dans le premier épisode, une interprétation juste parfaite, faisant véhiculer tout un tas d'émotions intenses. Peut être enfin un Emmy Awards pour la série avec cette interprétation ?

Andrew Lincoln et Jeffrey Dean Morgan, deux excellents acteurs

Andrew Lincoln et Jeffrey Dean Morgan, deux excellents acteurs

En définitive, la saison 7 de The Walking Dead est loin d'être la meilleure de la série (loin de là). Avec des épisodes très inégaux, elle laisse un arrière goût de déception dans la bouche. C'est avant tout une saison de transition vers la guerre contre les Sauveurs, avec une fin pleine de promesses (et d'espoir) pour la suite.

Ma note : 11/20, une saison bien trop inégale pour être qualifiée de saison de qualité, mais les acteurs et leur interprétation diminuent la casse...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article